Produits minceurs: c'est surtout mon porte-monnaie qui a minci...

Par Hadrien FRUCHART

Coach minceur

Naturopathe spécialisé dans l'alimentation et les comportements alimentaires

Aussi loin que je m'en souvienne, voilà une trentaine d'années que le marketing des produits amincissants a commencé.

 

On a d'abord vu les poudres protéinées substituts de repas, puis les gélules, les herbes, les infusions, les draineurs.

 

L'efficacité de ces produits a toujours été contestée, et malgré le déferlement constant de commentaires négatifs, force est de constater que l'on continue à produire, en faire une publicité parfaitement excessive, et malheureusement... à en vendre.

 

Certains même n'hésitent pas à passer commande à l'étranger pour recevoir des produits de type amphétamines qui ont été retirés de la vente pour des raisons de dangerosité sur la santé il y a déjà plusieurs années.

 

Tout ceci n'arriverait pas si l'on avait adapté la diététique à notre mode de vie contemporain.

En effet ces produits ne se vendent que parce que la diététique, et les régimes traditionnels ne fonctionnent globalement pas vraiment... 

Il en va de même pour les méthodes diététiques généralistes censées s'adapter à tout le monde alors que chacun est différent

 

Comme je le rappelle à mes patientes et patients suffisamment souvent, la diététique n'aurait jamais dû être dominée par des considérations mercantiles, car elle appartient au domaine paramédical voire médical, et cet amoncellement de produits inefficaces et dans certains cas dangereux n'est que le résultat d'une course aux bénéfices qui a fini par transformer ce qu'il était convenu d'appeler un "patient" en simple "consommateur impatient". 

 

L'organisme humain n'a pas attendu l'avènement de la chimie pour prendre du poids quand on mange mal et pour en perdre quand on mange mieux. 

Or, tous ces produits que l'on peut qualifier d'artifices, ont 4 inconvénients majeurs:

 

1) ils coûtent chers pour la plupart 

 

2) ils sont presque tous inefficaces, et quand ils ne le sont pas, leur impact sur la perte de poids est très faible si l'on ne contrôle pas son alimentation dans le même temps, et peuvent entraîner des effets secondaires graves. C'est notamment le cas de la sibutramine, commercialisée sous le nom de Sibutra, Meridia ou Reductil, dont il a été démontré qu'elle augmente le risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

 

3) c'est le point le plus vicieux : ils déresponsabilisent et amènent petit à petit ceux qui les consomment à se reposer beaucoup trop sur eux, et à finalement manger plus mal qu'avant en supposant qu'ils feront le travail à leur place. 

 

4) pour les quelques-uns qui ont un petit effet de réduction du poids, cet effet s'estompe bien évidemment après l'arrêt, ce qui fait que le poids remonte irrémédiablement. À moins de les consommer à vie, ce qui n'est pas vraiment possible, sauf a véritablement faire preuve d'inconscience. 

 

Quand on veut perdre du poids, ce qui est important, c'est de comprendre comment on peut y arriver naturellement et pourquoi le fait d'y arriver naturellement permet de ne pas reprendre les kilos perdus. 

 

Mon rééquilibrage alimentaire permet d'arriver à ce résultat. 

La section témoignages que vous pourrez trouver ici démontre parfaitement comment mes patients ont pris conscience que l'on peut mincir sans se frustrer ni devenir les rats de laboratoires de tous les vendeurs de poudre de perlimpinpin.

Si vous voulez en finir définitivement avec vos problèmes de poids, et sortir de la boucle infernale du yoyo et des échecs à répétitions, je vous invite à suivre ma méthode, et mon accompagnement, en vous rendant à l'accueil :

adresse postale:

79 avenue de Rochemaure

26200 MONTELIMAR​

Tél: 09 77 21 62 86​

Mail: aequilibrium26@hotmail.fr

www.fruchartequilibre.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now